Hiver

Portrait de Francine Conejero, décoratrice

Publié le 28 janvier 2016

La décoration est une clé de voûte du Groupe Montagnettes, un point primordial, autre preuve de l’importance du sujet, Francine, la décoratrice, est salariée. Signe de l’attachement de la chef d’entreprise à son talent et à son style.

L’âme créatrice

«Agnès, c’est le sujet. Moi, les recherches. Ensuite, on évolue main dans la main. » Francine Conejero travaille pour les Montagnettes depuis plus d’une décennie. Rencontrée chez Studio Arch, les architectes chez qui elle officie alors (on lui doit la décoration de L’hôtel St Jacques du Montana à Tignes), elle travaille en étroite collaboration avec Agnès Girard mais aussi avec le marketing et, plus largement, avec tous les services.

Pour le Taos, elles « ne sont pas allées voir à quoi ressemblent les hôtels dans les Rocheuses » préférant travailler à l’instinct. « Nous nous sommes laissées imprégner des gens, des paysages, des couleurs, des enfants, de la culture locale. De ce « tout » ressort le côté humain. Une certaine façon de vivre. Nous cherchons à imaginer des lieux le plus vivants possible. » De fait, le charme sensuel se dégage des matières fait appel à nos sens, à nos pulsions tactiles. La grâce des soieries appelle à la caresse. Impossible, en effet, d’évoquer la région du Nouveau Mexique sans évoquer le tissu. Des mélanges audacieux ont été osés entre les tissus d’inspiration ethniques et des matériaux naturels comme cette laine bouillie qui, se rapprochant du feutre, a fait craquer la décoratrice. El Caballo, magnifique cheval de bois dans la réception, est une pièce unique du comptoir du meuble, dégotée sur Maison et objets.

De magnifiques tableaux métalliques de Thierry Rambaud, plasticien et sculpteur d’acier officient dans la salle panoramique du restaurant le Beef & Lobster.

La cheville ouvrière

Coin détente ou accueil, quel que soit les pièces de l’hôtel, les couleurs sélectionnées donnent naissance à des ambiances hyper zen, des vieux bleus, des coloris un peu fanés qui se rapprochent des pigments naturels. De la même façon, tous les luminaires et le mobilier (bar, tables de restaurant…) ont été dessinés par Francine avant d’être réalisés sur-mesure par les artisans. Dans les chambres des suites, des tableaux ont été tirés sur bois.
Sans aucun doute, Francine est la cheville ouvrière de ce supplément d’âme des établissements du groupe Montagnettes.

Réserver
an ans
Les champs "Dates d'arrivée" et "Date de départ" sont obligatoires.